La chirurgie orthopédique

La chirurgie orthopédique est une spécialité médicale axée sur la réparation de toute partie de l’appareil locomoteur. Bien que le nom identifie la spécialité comme étant chirurgicale, toutes les interventions pratiquées par des chirurgiens orthopédistes impliquent des procédures ou des opérations chirurgicales réelles. 

Genou

L’articulation du genou assure la jonction entre le tibia (os de la jambe) et le fémur (os de la cuisse). Au niveau de son fonctionnement, elle est l’articulation la plus complexe du corps humain.

genou dégénératif

Traitement conservateur : Ostéotomies

C’est une technique chirurgicale peu agressive qui permet de réaliser certaines interventions dans le genou telles que : …

 

EN CONSTRUCTION

Chirurgie prothétique du genou

La mise en place d’une prothèse du genou est une opération chirurgicale très fréquente : environ 75 000 prothèses de genou sont posées, chaque année, en France. L’intervention est réputée pour être douloureuse : elle l’est de moins en moins. Elle permet à beaucoup de personnes, notamment à des personnes âgées invalidées par une arthrose sévère, de retrouver une autonomie très satisfaisante.

Quand envisager la prothèse de genou ?

Cette opération s’adresse à toutes les personnes qui souffrent et sont gênées pour marcher, et lorsque toute autre intervention conservatrice n’est pas possible.

La mise en place d’une prothèse de genou est conseillée dans le cas d’une arthrose évoluée de l’articulation. Le problème d’ « usure » du genou peut aussi avoir été favorisé ou engendré par un traumatisme, une maladie comme une polyarthrite rhumatoïde, ou des déformations congénitales de l’articulation du genou – un genu valgum ou genu varum (les genoux vers l’extérieur ou vers l’intérieur).

Lorsque cette « usure » est trop évoluée, que les douleurs sont trop invalidantes, on peut alors avoir recours à une prothèse du genou. Si l’opération peut être conseillée par le chirurgien orthopédiste, c’est, bien entendu au patient de décider…

C’est au patient de juger si sa gêne et sa douleur sont supportables ou non en fonction de l’efficacité et de la tolérance des traitements qui lui ont été proposés avant d’envisager la chirurgie : règles hygièno-diététiques, médicaments anti-douleurs, et parfois infiltrations ou rééducation.

Pathologie méniscale dégénérative

L’Arthroscopie du genou
C’est une technique chirurgicale peu agressive qui permet de réaliser certaines interventions dans le genou telles que :

  • réparation ou régularisation d’un ménisque
  • ablation de débris de cartilage ou d’os (corps étrangers)
  • réparation des ligaments croisés
  • réparation de certaines fractures du plateau tibial

L’arthroscope est un tube de quelques millimètres de diamètre relié à une source de lumière et à une caméra miniaturisée elle-même reliée à un écran.

Sous anesthésie générale ou locorégionale, le plus souvent en chirurgie ambulatoire (hospitalisation d’une journée) au bloc opératoire, deux ou trois petits orifices sont pratiqués l’un pour introduire l’arthroscope, un autre pour introduire de petits instruments qui serviront, selon les cas, soit à régulariser votre ménisque (enlever la partie endommagée de celui-ci) soit à le réparer, un troisième pour amener dans le genou le liquide qui servira à gonfler le genou pendant l’intervention.

En fin d’intervention le liquide est évacué et les orifices suturés. Une attelle de protection sera placée sur votre genou.

CONTACT

Avenue Claude Bernard,
44819 Saint-Herblain
Bâtiment D, RCJ – Parking D

 02 40 12 77 01

 HORAIRES

Lundi : 09h00 – 12h00, 14h00 – 15h45
Mardi : 09h00 – 12h00, 14h00 – 19h00
Mercredi : 09h00 – 12h00, 14h00 – 19h00
Vendredi : 09h00 – 12h00, 14h00 – 19h00